La ciselure, métier rare #1 : Introduction

Mis à jour : avr. 17

Je profite de cette période qui me libère du temps pour préparer une initiation théorique et pratique à la ciselure, en vue de développer des initiations et cours !


En fouillant dans mes archives et livres sur le sujet, j'ai voulu mettre à profit ce confinement pour rédiger plusieurs petits textes d'introduction à la pratique, puisque l'atelier est - pour le moment - fermé au public. Disclaimer : je ne suis pas historienne d'art et je ne me considère pas comme la meilleure spécialiste de la ciselure, je veux simplement partager avec vous des connaissances et des images, pour apprendre, comprendre et mieux appréhender ce métier d'art :)


On commence par cette très jolie photo d'archive de l'ancien atelier de ciselure de l'école Boulle :


"Finement ciselé" est une expression qui tient plus du domaine culinaire que des métiers d'art dans le langage commun. Et pourtant, que ce soit pour de la ciboulette ou pour un ouvrage d'orfèvre, un point commun : la finesse et la précision du détail.


Souvent confondue avec la gravure de par son rendu assez similaire, la ciselure diffère dans la technique de décor appliquée au métal. En gravure, on enlève de la matière à l'aide d'échoppes et de burins ; en ciselure, on vient au contraire l'imprimer, la repousser, la texturer et la mettre en forme, avec des outils en acier forgés appelés ciselets.


La ciselure est l'un des trois métiers qui font partie des compétences du bronzier d'art, avec la monture en bronze et le tournage d'art. Les trois métiers sont très complémentaires dans l'histoire des arts décoratifs, notamment dans la réalisation de luminaires et de mobilier (ci-dessus : démonstration de ciselure sur bronze d'ameublement, 2016). La ciselure se retrouve aussi dans la bijouterie, la statuaire et la sculpture (bronzes antiques comme sculpture contemporaine), et le domaine des objets d'art : orfèvrerie et arts de la table, art religieux et objets précieux.


Si cette petite introduction vous donne envie d'en savoir plus, je prépare une seconde partie sur l'outillage du ciseleur et les techniques les plus utilisées. A la fin de votre lecture, vous pourrez normalement reconnaître un certain nombre d'outils sur les images qui illustrent cet article ...


J'ai également listé, à titre informatif, les formations en ciselure existantes en France, si je réussis à susciter des vocations ;) Et en dernier, nous ferons un tour d'horizon (non exhaustif) de pièces ciselées dans l'histoire des arts décoratifs, et de la place de la ciselure dans la création contemporaine.


Partie #2

Partie #3

Partie #4

Partie #5

152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout